Fermer Overlay

Appels à communication

De par ses objectifs et son caractère transdisciplinaire, la conférence Archipel veut proposer un cadre et des formes de discussion et de partage de connaissances qui permettent aux chercheurs de traditions diverses de travailler ensemble.

Dans ce but, nous procédons à trois appels à communication (détaillés ci-dessous) :

  1. Appel à symposiums
    Les symposiums sont des lieux de débats sur un questionnement clairement identifié. La priorité sera donnée aux projets portés par des jeunes.
  2. Appel à soumission de résumé étendu
    Soumission plus classique présentant des travaux et résultats scientifiques.
  3. Appel à organisation/proposition d’ateliers
    Les ateliers auront pour rôle d’aider à mettre en place la communauté scientifique, et de permettre aux différents acteurs de la société d’interagir directement avec cette communauté.

Une place importante est consacrée aux jeunes chercheur.euses, que nous incitons tout particulièrement à soumettre une proposition. Nous invitons aussi les chercheurs permanent.es à soutenir cette démarche.

Calendrier : Voir l’onglet Dates importantes.

1. Appel à symposiums

Objectifs :

Les symposiums doivent être des lieux de débats sur un questionnement clairement identifié en lien direct avec les thématiques et objectifs de la conférence.

Principes visés :

Ces principes sont des recommandations ; ce ne sont pas des obligations. Ce qui compte c’est de respecter l’état d’esprit sous-jacent visant à rassembler des points de vue complémentaires sur des questionnements communs. N’hésitez pas à nous contacter si besoin.

Exemples de thématiques de symposium :

Contenu idéal des propositions soumises :

2. Appel à soumission de résumé étendu

Les résumés étendus soumis présentent des contributions scientifiques en lien direct avec les thématiques et les objectifs de la conférence.

Les résumés acceptés seront publiés dans les actes de la conférence. Le Comité de Programme prévoit de sélectionner une partie des contributions en vue de la publication d’un livre ou d’une numéro spécial dans une revue scientifique à comité de lecture francophone.

En fonction de la thématique des articles soumis, leurs auteurs seront conviés à participer à des symposiums existants ou bien seront regroupés dans des symposiums spécifiques avec d’autres auteurs d’articles portant sur la même thématique. Les résultats scientifiques qu’ils présentent serviront de base à une discussion collective avec une vision pluridisciplinaire, entre les auteurs et des personnes discutantes (invitées) participant à ces symposiums.

La présentation des articles ne suivra donc pas le mode opératoire classique des sciences dures (présentations de 20mn + 10mn de questions avec le public, enchaînées pendant une session), mais suivra un mode plus proche de ce qui est pratiqué dans les sciences humaines, et qui permettra de croiser les points de vue de manière à favoriser la création de liens interdisciplinaires.

3. Appel à proposition d’ateliers

Alors que les symposiums ont vocation à être des lieux de débats entre un nombre limité d’intervenants (moins d’une douzaine) interagissant avec la salle via des jeux de questions-réponses, les ateliers ont, quant à eux, vocation à être des lieux d’échanges beaucoup plus participatif dans lesquels tous les participants ont le même droit à la parole.

Trois types ateliers suivant des objectifs différents peuvent être proposés :

  1. Des ateliers permettant aux membres de la conférence de se retrouver pour travailler sur des questionnements spécifiques qu’ils soient thématiques, méthodologiques, épistémologiques…; l’objectif est ici scientifique.
  2. Des ateliers de travail ayant pour objectif la mise en place, l’organisation et le fonctionnement pratique de la communauté (voir les objectifs d’Archipel’22).
  3. Des ateliers rassemblant la communauté scientifique et les différentes parties prenantes de la société (citoyennes, citoyens, société civile, administrations, entreprises …). L’objectif ici est de faciliter les interactions et collaborations directes autour de questions d’intérêt public. Ces ateliers peuvent être l’occasion pour les scientifiques d’être interpellés par la société civile sur les sujets centraux de la conférence. Ces ateliers peuvent être proposés par des citoyens, ONG, associations…

Contenus idéal des propositions d’atelier soumises :

CRITÈRES DE SÉLECTION

Les soumissions seront examinées par au moins deux membres du comité de sélection.
Seront considérées en particulier :